Accueil du site > Ateliers > Témoignages > Rencontre avec Faustine Jacob

Rencontre avec Faustine Jacob

mardi 24 janvier 2017, par nr



En quelques mots, qu’est-ce que la musicothérapie ?

Je pense qu’il y a autant de musicothérapies que de musicothérapeutes. Pour moi la musicothérapie, c’est un outil pour établir l’échange, se mettre en lien avec une personne dans le cadre d’une séance. Déposer des choses qui vont bien, des choses qui vont moins bien. Il existe deux aspects de la musicothérapie. La musicothérapie active qui consiste à la pratique d’instruments de musique, pour créer un échange, une communication et permettre une certaine parole qui passe par la musique. Et la musicothérapie passive qui est basée sur l’écoute, pour faire apparaitre certaines émotions.

Personnellement, qu’est-ce que tu cherches à apporter dans tes séances ?

Pour moi ce qui est important ce sont les échanges humains qu’on va avoir les uns avec les autres. Et forcément la musique et tout ce qu’on va pouvoir partager autour va renforcer le lien qui se crée entre nous. Une séance permet l’émergence de ce qu’on souhaite apporter, le plaisir de se retrouver. Pouvoir aussi accompagner tout ce qui va et qui ne va pas dans le quotidien. Tout ce qui émerge du passé et qui peut faire mal à un certain moment. Apporter une sorte d’apaisement et une écoute.

Quelles sont les actions concrètes que tu mets en place dans tes séances ?

Ce qui est important pour moi c’est le déroulement de la séance, le rituel. Il est important pour des personnes âgées qui n’ont plus la notion du temps, de poser dans leur semaine un rendez-vous hebdomadaire régulier.
Et le rituel de la séance, même s’il change en fonction des publics et des groupes, leur permet d’avoir un processus sécurisant, qui les ouvre à la créativité et leur apporte une liberté d’expression. Dans l’écoute de chacun, il y a des règles simples basées sur le respect.

Quel est l’expérience qui t’a le plus marquée ?

Il y en a tellement ! C’est tellement différent en fonction des personnes, des groupes.
Je pense à une personne atteinte d’autisme profond. Quand je l’ai rencontrée elle était assez violente avec les gens qui l’entourent, elle testait beaucoup la solidité des personnes. Elle était dans le rejet des autres. En séance, elle ne tenait pas en place. Aujourd’hui, son comportement a beaucoup évolué, elle rit et participe aux ateliers et écoute les autres jouer. A présent, elle est beaucoup moins agressive et vient chercher le contact avec son entourage.


En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de personnalisation du contenu.

Nos coordonnées

10 impasse Pierre Baizet
69009 Lyon
Tél : 04 78 83 79 31
© Léthé Musicale